Jacques Offenbach: Maître Péronilla»Zum Offenbach-Jubiläum ein Spätwerk von 1878, live mitgeschnitten aus dem Théâtre des Champs-Élysées – das scheint den Dirigenten Markus Poschner in Champagnerklanglaune versetzt zu haben. Das imaginäre Spanien funkelt, es blitzt und kastagnettenknallt rund um den juristisch-amourös-intriganten Skandal, dass die hübsche Manoëla im Halbdunkel der Kirche vermeintlich den Heiratskontrakt mit dem reichen alten Guardona signiert, am Altar aber den geliebten jungen Alvarès vorfindet… Turbulenzen genug für die fünfundzwanzig bestens besetzten Partien, darunter Antoinette Dennefeld, die in der Hosenrolle als Notarsgehilfe Frimouskino alle überstrahlt.«

Für die Jury: Wolf-Dieter Peter
Preis der deutschen Schallplattenkritik, 15.05.2020

-> Zur Bestenliste 2.2020

Jacques Offenbach: Maître Péronilla»Le Chœur de Radio France et l’Orchestre National de France accompagnent cette douce ivresse avec le dynamisme que leur insuffle Markus Poschner, qui arrive à ne pas en faire trop et à ne pas ajouter d’effets clinquants, il vise plutôt la réussite d’un travail d’ensemble. Le résultat est là, il comble notre goût de la légèreté.«

Jean Lacroix
Crescendo Magazine, 10.04.2020

-> Zum Artikel

Jacques Offenbach: Maître Péronilla»Le chef et l’orchestre y apportent une contribution décisive : la battue de Markus Poschner, constamment vive et alerte, idéalement transparente, sert magnifiquement la partition. Le sens du rythme n’est jamais pris en défaut, ce qui s’avère bienvenu dans cette œuvre où les hispanismes abondent. «

Julien Marion
Forum Opera, 17.02.2020

-> Zum Artikel

Jacques Offenbach: Maître Péronilla»Le nouvel enregistrement permet donc de découvrir un petit chef-d’œuvre dans une interprétation frôlant la perfection. Énergique, nuancé et pleine d’esprit, la direction de Markus Poschner fait ressortir toutes les qualités de la partition. Et quelle distribution ! Seize chanteuses et chanteurs se partagent les vingt-deux rôles de l’histoire, la liste ressemblant un à Who’s who du meilleur chant français du moment.«

Andreas Laska
ResMusica, 13.03.2020

-> Zum Artikel